« Noter, ce n’est plus nécessairement indiquer une hauteur de son, un rythme ... noter, c’est aussi inventer une écriture. »
Jean-Yves Bosseur, Du son au signe. Histoire de la notation musicale, 2005, p. 133.