IMP K540
pour dispositif électronique en quadriphonie
[ 2018 ]
~ 50'
Composition algorithmique en 3 mouvements: Harmony, Harmonic et Echo, d'après la partition Kjøheia pour 4 guitares.
« What will the future of electronic music sound like?
French composer and conceptualist Yann Ics presents his latest work using the free and open source
<SuperCollider> software for programming this quadrophonic soundscape. A premiere of the soundpiece called Kjølheia. » Imaginus Åskvingen
Interprétée par Yann Ics le 29 janvier 2018 à la Kulturhuset Hausmania à Oslo.
IMP #0
pour dispositif électronique en quadriphonie
[ 2016 ]
Ad. lib.
Composition algorithmique en 2 mouvements: fractal et aria, d'après les travaux <mission Basse-Bretagne> de Claudie Marcel-Dubois et de l'abbé François Falc'hun.
Interprétée par Yann Ics le 25 novembre 2016 à la salle des fêtes de Perret.
Triptyque
pour dispositif électronique en quadriphonie [ edited in scribd ]
[ 2015 ]
~ 30'
a – « La vitesse tend à réduire l'espace en une ligne droite et à nous extraire de la gravité terrestre, et finalement revêt le caractère insaisissable de la divinité. »
b –
Canon spatial dit de proportion à cent voix.
c – Cantus lupus versus synthétisation. [ ⇾ Illustration sonore du film Lupi-Les loups de Coat Fur de Nicolas Charles ]
Interprétée par Yann Ics le 19 septembre 2015 à l'église de Lescouët-Gouarec.
M (o lo studio del continuum)
pour deux clarinettes
[ 2014 ]
mini 4'
Interprétées par Guido Arbonelli et Livia Visconti le 17 novembre 2014 à l'Université de New York avec la complicité de l'Université de Tromsø (Norvége) par connexion internet.
Déterritorialisation
pour flûte et dispositif électronique en quadriphonie
[ 2014 ]
~ 8'
La déterritorialisation dans le contexte présent indique une contextualisation de l'intention compositionnelle par rapport à l'interpréte et au lieu d'interprétation. Il ne s'agit pas de se réapproprier le ou un térritoire en tant qu'espace vital, mais de considérer l'interaction provoquée par l'intrusion d'un objet déterritorialisé.
Interprétée par Ivan Bellocq à la flûte traversière le 29 août 2014 à Le Rocher de Palmer à Cenon, à l'occasion de la 3e rencontre internationnale organisée par <temp’óra>.
Gone with the wind
pour ensemble de saxophones
[ 2013 ]
~ 5'
... de la prosodie au musical ...
Interprétées par les élèves des écoles de musique du Bassin d'Arcachon sous la direction de Bernard Cantau le 1er décembre 2013 à Le Rocher de Palmer à Cenon, à l'occasion du concert de clôture de la deuxième rencontres saxophones de l'A.SAX.
Danses
pour (au moins) deux flûtes, clarinette(s) en Bb, piano, percussions (triangle) et orchestre à cordes [ edited in scribd ]
[ 2012 ]
mini 5'
Ces danses se présentent comme un exercice stylistique et formel; du contrepoint baroque au bruit, en passant par le jazz, de la figure imposée à la figure libre; sur les pas d'un danseur imaginaire ...
Interprétées par l'orchestre Unisson sous la direction d'Eugéne Sawikowski le 24 juin 2013 à l'Ermitage-Compostelle à Le Bouscat.
M (o lo studio del continuum)
pour orgue [ edited in scribd ]
[ 2011 ]
~ 3'30"
Latitude concerté
pour saxophone alto, saxophone baryton, trombone, guitare électrique, piano, percussions (vibraphone et cymbale chinoise) et sonorisation [ edited in scribd ]
[ 2009 ]
~ 8'
Œuvre écrite à l'intention de l'ensemble Klang à l'occasion du deuxième concours de composition franco-néerlandais en mai 2009.
Suite concertante
pour clarinette, trombone, percussions (caisse claire et jeu de crotales) et orchestre à cordes
[ 2008 - 2009 ]
~ 10'
Pièce en quatre mouvements dirigée par Roberto Gatto le 10 avril 2010 au CAPC de Bordeaux lors de la nuit de la création du conservatoire de Bordeaux, avec Pedro Molina à la clarinette, Florian Martin au trombone et Aurore Bassez aux percussions, plus l'orchestre à cordes du conservatoire de Bordeaux.
Untitled
pour deux sonneurs de biniou braz
[ 2008 ]
Ad. lib.
Interprétées par Mickaël Cozien et Quentin Viannais le 11 avril 2009 au CAPC de Bordeaux lors de la nuit de la création du conservatoire de Bordeaux.
Cavatine
pour voix soprano et cor en F [ edited in scribd ]
[ 2007 ]
~ 4'
Frêle fragment e(s)t assonance de ses sens,
Futile témoin de sons vécus.
Frêle fragment, dérive alors innocemment, obstinément, résolument, éperdument.
Fût-il témoin de son vécu?
Interprétées par Aurélie Ligerot et Cédric Bonnet le 12 avril 2008 au CAPC de Bordeaux lors de la nuit de la création du conservatoire de Bordeaux.
Étude pour quatuor à cordes
(composé d'un violon, de deux altos et d'un violoncelle) [ edited in scribd ]
[ 2006 ]
~ 6'
Cette étude pour quatuor à cordes – dont le second violon a été remplacé par un alto – fût une gageure à l'encontre du quatuor « traditionnelle ». De fait, le caractère idiomatique est immuable. Cette étude est une approche compositionnelle reposant sur le tétracorde chromatique, selon une libre adaptation du système teleion. Le tétracorde est ainsi réinterprété sur un intervalle de quarte sous-diminuée, impliquant un intervalle de seconde sur-augmentée pour les tétracordes disjoints, soit entre le meson et le diazeugmenon. Pour des raisons de lisibilité, la plupart des notes du tétracorde sont représentées enharmoniquement sur la partition – éludant de la sorte les doubles et les triples bémols, ainsi que les doubles et les triples dièses.
Em sextuor
pour guitare manouche, alto, violoncelle, trombone, tuba et percussions
[ 2005 ]
~ 15'
Inspiré par le théâtre musical de la compagnie <intérieur nuit>, le projet consiste en une sonorisation multidirectionnelle (du casque stéréophonique à la quadriphonie cumulés) dans une configuration spatiale allant de l'hyperlocalisation* à l'ubiquité. La performance peut être réalisée en direct, avec une mise en scène adéquate; ou bien enregistrée et diffusée dans un contexte multimédia ...
Les percussions sont composées de grelots de différentes tailles (secoué), d'un bâton de pluie (sable musical), de wood-block (high and low), d'une paire de bongos, d'un tam-tam, d'une timbale (avec pédale à ressort), d'une caisse roulante sans timbre et d'une grosse caisse.
* L'hyperlocalisation est un effet perceptif lié au caractère ponctuel d’une source sonore, focalisant irrésistiblement l’attention de l’auditeur sur le point d’émission (Mohsen Ben Hadj Salem, Les effets sensibles comme outils d’analyse et d’aide à la conception dans les gares du XIXe siècle, Sciences de l’Homme et Société, Université Pierre Mendès-France – Grenoble II, 2009, Français: <tel-00402385>, page 145).